S’investir pour la ville durable

S Investir Pour La Ville Durable

En relevant le défi environnemental pour les futurs habitants et usagers de nos immeubles.

  • Réduire les impacts environnementaux de nos activités
    En 2020, nous avons réalisé un bilan carbone de l’ensemble de nos activités afin de mesurer notre impact environnemental et d’engager un programme de réduction de nos émissions de GES. Fabriquer la ville durable se traduit déjà par de nombreux projets en cours dont le Berlier (Paris 13e), plus haut immeuble résidentiel en bois de France, l’écoquartier Docks de Saint Ouen chauffé à 80% en énergies renouvelables ou Morland Mixité Capitale et sa production énergétique centralisée.

 

  • Favoriser la biodiversité
    Nous développons dans la majeure partie de nos programmes des espaces partagés consacrés à la nature ou projets participatifs autour de la biodiversité en ville. A titre d’exemple : plus de 2 500 m² de jardin et toiture végétalisés à Pantin (Quai l’Aisne), une serre partagée par les habitants d’UNIC, dans le nouvel écoquartier de Clichy Batignolles. Morland Mixité Capitale offrira 2 800 m² d’agriculture urbaine développés sur les terrasses, 300 m² d’habillage végétalisé en toiture et 1 000 m² d’espaces paysagers en rez-de-chaussée. Convaincu de l’urgence d’engager la transition écologique au cœur des villes pour en assurer l’habitabilité et la durabilité, Emerige a lancé en 2022 Action Biodiversité : une charte structurée autour de 4 engagements et 15 actions mesurables et opposables pour protéger et favoriser la biodiversité. Elle s’applique à l’ensemble des programmes, résidentiels comme tertiaires d’Emerige et fera l’objet d’une évaluation régulière avec le suivi d’indicateurs. La charte Action Biodiversité fait partie des engagements d’Emerige en faveur de la biodiversité reconnus par l’initiative act4nature international.

 

  • Développer l’économie circulaire et le réemploi de matériau 
    Emerige s’engage à prévenir la création de déchets et à réduire les pressions sur les ressources en développant le réemploi de matériaux, via sa participation dès 2022 au Booster du réemploi. L’objectif du « Booster du Réemploi » est de massifier la demande et d’atteindre un effet de seuil. En effet, si l’offre de matériaux en réemploi est bien structurée, la demande ne l’est pas. Pour lever ce frein, pour rendre la demande lisible et prévisible, de grands acteurs de la maîtrise d’ouvrages publics et privés ont décidé de passer à l’action collectivement. Le Booster réunit donc aujourd’hui ces maîtres d’ouvrage (plus de 30), des acteurs techniques (bureaux de contrôle, courtiers en
    assurance), des maîtres d’oeuvre et des ressourceries. L’apport pour le Groupe se traduit en action avec :
    — un accompagnement par des professionnels
    du réemploi pour déterminer comment démarrer
    au mieux un projet de réemploi ;
    — des réunions et des rendez-vous d’information
    sur le réemploi pour les opérationnels ;
    — du sourcing d’AMO de réemploi ;
    — l’utilisation de la plateforme « Looping » qui permet de mutualiser les demandes en matériau de réemploi.